• Sucevita

    Ces huit églises du nord de la Moldavie, construites de la fin du XVe siècle à la fin du XVIe siècle, et couvertes de fresques extérieures, sont des chefs-d’œuvre inspirés de l’art byzantin. Elles sont authentiques et particulièrement bien conservées. Loin d’être de simples décorations murales, ces peintures constituent une couverture systématique de toutes les façades et représentent des cycles complets de thèmes religieux.

    Les murs intérieurs et extérieurs de l'église du monastère de Suceviţa sont entièrement décorés de peintures murales de la fin du 16e siècle. Elle est la seule à montrer une représentation de l'Echelle de saint Jean Climaque. Ces peintures extérieures sont les mieux conservées de toutes celles de Moldavie. Sur la façade nord l'« Échelle des vertus » composition impressionnante par sa taille et par l'ordre régnant parmi les anges et le chaos de l'enfer. Cette scène symbolise le combat entre le bien et le mal, l'aspiration de l'homme vers la perfection.

    Jean Climaque, également connu sous le nom de Jean le Sinaïtique, est un moine syrien du VIe ou VIIe siècle. Au mont Sinaï, en 649, saint Jean, abbé, qui mérita le surnom de Climaque en raison du précieux traité intitulé L’échelle du paradis (en grec, échelle se ditKlimax), qu’il composa pour la formation des moines: il y décrit l’itinéraire spirituel à la manière d’une montée vers Dieu à travers trente degrés. Cette œuvre majeure, connut un rayonnement extraordinaire dans le monde monastique byzantin, mais aussi en Occident.

    Il est considéré comme saint par les Églises catholique et orthodoxe et est fêté le 30 mars et le quatrième dimanche du Grand Carême.

    « MoldovitaVers Gura Humorului ou la journée meules de foin »

  • Commentaires

    1
    MS
    Samedi 28 Novembre 2015 à 12:09

    Super belles les deux dernières!

    2
    Samedi 28 Novembre 2015 à 12:56

    Merci MS, ce sont deux cyclistes qui transportaient de grosses gamelles depuis le petit marché de ce village. Plusieurs personnes, ici ou ailleurs en Roumanie ont demandé à être pris en photo, notamment le monsieur aux choux à Biertan. Il m'a écrit son nom et son adresse pour recevoir les clichés...Il n'y a pas d'écrans ni d'outils numériques dans une grande partie du pays.
    Mais la suggestion de ce voyage, a été judicieuse, merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :