• Volubilis

     

    Après la bonne journée d'hier et la belle matinée passées à Rabat, il est temps de penser à la suite; le programme des premiers jours est très dense. Volubilis nous attend. Mais dès les faubourgs, quelques arrêts dans la campagne s'imposent...


    Quelques autocars et campings cars stationnent à l'entrée du site. La cité est bien connue. Elle fait partie du patrimoine protégé du Maroc depuis 1921 et depuis 1997 de celui de l'UNESCO.  

     

    Le site archéologique de Volubilis est un exemple exceptionnel d'une ville témoignant d'un échange d'influences depuis la Haute Antiquité jusqu'à l'arrivée de l'Islam. Il apporte un témoignage sur plusieurs cultures : libyco-berbère et maurétanienne, romaine, chrétienne et arabo-islamique.

    Le site archéologique de Volubilis est chargé d'histoire, d'événements, d'idées, de croyances et d'œuvres artistiques d'une signification universelle, notamment en tant que lieu qui abrita pour une brève période la capitale de la dynastie musulmane des Idrissides. La ville de Moulay Idriss Zerhoun toute proche du site abrite le tombeau de ce fondateur qui fait l'objet d'un pèlerinage annuel.

     

     Après le site historique, nous nous arrêtons dans la ville de Moulay Idriss Zerhoun.

    Un guide s'invite et nous fait découvrir la ville. Idris Ier ou Idrîss Ier  ou Moulay Idrîss, mort en mai ou juin 791 à Walili, est un homme politique d'origine arabe, fondateur des villes de Fès, de Moulay Idriss ainsi que d'un royaume idrisside, communément considérée comme l'origine de l'État marocain, sur lequel il a régné de 788 à 791. De confession zaïdite, fils de l'arrière petit-fils du calife Ali et de Fatima— fille de Mahomet— il est à l'origine de l'islamisation du Maroc.

    Idrîss Ier contesta le droit des Abbassides à exercer le pouvoir sur la terre de l'islam et entra en conflit avec eux. Mais il fut battu à la bataille de Fakh près de La Mecque en 786. Il réussit à s'échapper avec son compagnon Rachid, gagna La Mecque puis s'enfuit au Maroc en 786 pour éviter que les Abbassides massacrent sa famille. 

    En 791, Souleyman réussit à l'empoisonner. Le roi mourut en laissant sa femme Kenza al-Awrabiya enceinte. Son fils posthume, Idriss II, né deux mois plus tard, accéda au trône à l'âge de 11 ans. Le tombeau d'Idriss Ier se trouve à Moulay Idriss Zerhoun, à flanc de montagne près des ruines de Volubilis. Il est toujours l'objet d'un pèlerinage fréquenté et d'un moussem (fête votive annuelle) particulièrement important.

     

    Après ces deux visites, direction Meknès. Mais un petit arrêt s'impose encore pour voir la récolte des premières olives.
    Située dans une région aux riches potentialités agricoles, Volubilis vivait du commerce de l'huile d'olive. On retrouve dans ses ruines de nombreux pressoirs à huile.

    Une petite équipe finit la journée.

    Nous repartons avec une grande quantité d'olives. Nous n'oublierons pas ce geste, ni cette gentillesse, ni ce beau sourire.

    « FèsBéni Mellal »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :