• Panarea

    Après 4 jours sur Lipari, il est temps de partir à la découverte des autres îles, direction Panarea.

    Panarea est la plus petite et la moins hautes des îles Eoliennes, elle s'étend sur 3,5 kilomètres carré et elle est entourée de nombreuses petites îlots Spinazzola, Lisca Bianca, Dattilo, Bottaro, Basiluzzo, Scogli de Panarelli, Lisca Nera et Scogli delle Formiche. Cette île possède un port touristique et d'un petit centre habité par 200 personnes qui y vivent toute l'année.

    La vue sur Stromboli est tout simplement époustouflante.

    D'autres îlots se trouvent à proximité : Isola di Lisca Bianca, Bottaro, Lisca Nera, Le Guglie.

    La cote est formée de petites plages d'un coté et de falaises inaccessibles et crevassées de l'autre coté. Sur l'île on cultive la vigne et l'olivier, mais la plupart des habitants se dédient au tourisme. Sur le côte nord est de l'île pas loin de la spiaggia di Calcara on peut encore voir les "fumarole" de vapeur qui s'élèvent à travers les fissures rocheuses tandis que près de Punta Peppe maria on a des eaux sulfureuses.


    Le Stromboli est bien actif.

    Le maquis méditerranéen de Panarea se compose, comme dans les autres Iles Eoliennes, de figuiers de Barbarie, de lentisques, de genêts, de câpriers et d’oliviers séculaires. En ce qui concerne la faune, à Panarea on peut observer le faucon de la reine, quelques grands cormorans et le goéland argenté qui nichent sur les parois inaccessibles des côtes occidentales.

     Le matin, la vue est magnifique. 

    Le petit village n'a pas de route, seuls quelques Piaggio et caddys électriques circulent dans les ruelles étroites.

    Faussement appelée l'île des Vip, en août Panarea est envahie par un tourisme rapide et distrait . De nombreux films ont été tournés sur cette île comme Stromboli terre de Dieu de Roberto Rossellini (1950) ou à l'aussi célèbre l'Avventura, de Michelangelo Antonioni (1960)

     Le village tout blanc est encore bien paisible à cette époque de l'année.

     Une petite virée sur Stromboli.

     Le temps aussi de prendre un peu de soleil avant de repartir vers la grisaille.

    « Lipari la sicilienneLe Japon »

  • Commentaires

    1
    JJ
    Dimanche 29 Mai 2016 à 18:09

    Eclatant lumineux

    plein les yeux

    Encore et encore

     

    Terrasssssssse Sympa

    et ce banc. si tentant

    pour des heures durant

    vibrer avec  Iddu

     

    si tumultueux

    http://www.lepoint.fr/culture/stromboli-le-film-qui-a-bouleverse-le-septieme-art-01-07-2014-1842142_3.php

     

    oops

     

    2
    Lundi 30 Mai 2016 à 13:37

    il y a eu plusieurs films tournés dans les éoliennes http://www.thethinkingtraveller.com/fr/thinksicily/guide-de-la-sicile/la-vita-siciliana/un-decor-de-cinema-a-grande-echelle.aspx . Mais il faut venir sur cette terrasse... Beaucoup vont passer la nuit sur Stromboli où le décor et l'ambiance sont bien différents.

    3
    MS
    Mercredi 1er Juin 2016 à 21:26

    Quel hôtel! Fantastique

    4
    Jeudi 2 Juin 2016 à 07:44

    Oui tout simplement exceptionnel. Un moment qu'il faut apprécier avant de revenir sur la terre ferme...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :