• Fès

     

    La visite de Fès était attendue tant la renommée de la ville est grande.
    Nous stationnons tout près de la porte Bab Bou Jeloud sur une grande place. Comme partout, un gardien collecte le paiement.

     

    Fondée au IXe siècle et abritant la plus vieille université du monde, Fès a connu sa période faste aux XIIIe et XIVe siècles, sous la dynastie mérinide, quand elle supplanta Marrakech comme capitale du royaume. Le tissu urbain et les monuments essentiels de la médina remontent à cette période : médersa, fondouks, palais et demeures, mosquées, fontaines, etc. En dépit du transfert du siège de la capitale à Rabat, en 1912, elle garde son statut de capitale culturelle et spirituelle du pays.

    La médina ne ressemble guère à celle de Rabat, de Marrakech ou d'Essaouira. Ici, elle vit de sa population, de ses artisans. Les échoppes sont d'abord celles destinées aux habitants. C'est aussi un dédale de rues étroites, parfois tortueuses, sombres ou notre petite application de géolocalisation est à la peine.

    Nous démarrons par la première tannerie sise près des remparts. Elle est petite et l'activité est limitée.

    Retour dans le centre de la médina. Un petit instrument pour notre musicienne ?

     

    La seconde tannerie est plus attendue. Les points de vue sur celle-ci sont gérés par de nombreux rabatteurs de boutiques de cuir. Pour monter, il faut accepter leur offre, payer, visiter leurs échoppes...pénible !

    Nous décidons de sortir de ces ruelles un peu oppressantes pour prendre de la hauteur et voir la ville depuis le fort (Borj nord).

     Il n'est pas encore trop tard, une dernière balade dans la médina pour trouver un fondouk et la tannerie 3.
    Nous rentrerons bredouilles... 
     

     

     

     

     

     

    « Le jardin MajorelleVolubilis »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :