• Jour 1 : Constance / Reichenau

    On commence par prendre possession des vélos après avoir mis la voiture sur le parking de l'hôtel 1.

    Bon, le mien sera noir mais avalera bien les km. On rajoutera 2 sacoches dont une grande.

    Changement de vitesses avec manettes. Poignées extra larges, très confortables. Les pneus sont plus fins que ceux des vtt, ce qui permet de gagner en légèreté et en vitesse. Combinés à de bonnes démultiplications, on avance à un bon rythme...

    La dynamo est placée dans le moyeu de la roue; la lumière se déclenche automatiquement à l'entrée d'un sous-bois ou lorsque le ciel s'obscurcit. 

    Freins sur jantes hydrauliques, très efficaces ! En somme, seule la selle serait à remplacer mais ça on ne le voit que plus tard.
    Le loueur ne fournit ni pompe, ni clé, ni trousse de secours (voir Radweg reisen), ni lubrifiant (avec les flaques, ça couine et les oreilles sensibles sont écorchées...). Les sacoches sont en supplément.

    Bon maintenant direction Reichenau.

    Arrêt à la digue de cette belle île.

    Premier arrêt, l'église St Georges.

    L'île de Reichenau, sur le lac de Constance, conserve les vestiges d'un monastère bénédictin, fondé en 724, qui a connu un remarquable rayonnement spirituel, intellectuel et artistique. Les églises Sainte-Marie et Marcus, Saint-Pierre et Saint-Paul, et Saint-Georges, édifiées en majeure partie entre le IXe et le XIe siècle, offrent un panorama de l'architecture monastique du début du Moyen Age en Europe centrale. Leurs peintures murales attestent d'une impressionnante activité artistique.

    L'île monastique est classée à l'UNESCO.

    L'église St Georges n'est pas ouverte en continu durant la haute saison. Des visites guidées sont organisées afin de préserver les peintures.

    On poursuit vers la pointe en sillonnant entre vignes et légumes.

    On dort dans les coffres ?

    Second arrêt à l'église St Marie et Marc.

    Joli quartier.

    Retour vers Constance.

    Apart Hôtel.

    Direction le port.

    Imperia est une statue située à l'entrée du port de Constance en Allemagne, commémorant le Concile de Constance qui y a eu lieu entre 1414 et 1418.

    La statue en béton mesure 9 m de haut pour un poids de 18 tonnes, et repose sur un piédestal qui tourne autour de son axe une fois toutes les trois minutes. Elle a été créée par Peter Lenk et érigée en 1993.

    Imperia montre une femme tenant deux petits hommes assis sur ses mains. Les deux hommes pourraient représenter lepape Martin V et l'empereur Sigismond. Martin V a été élu pendant le Concile tandis que Sigismond représente la puissance séculaire. Tous les deux sont nus excepté les symboles de leur puissance. L'interprétation du sculpteur qui les a créés est plus générale:

    "... Les personnes de l'Imperia ne sont pas le pape ni l'empereur, mais des saltimbanques qui se sont emparés des insignes du pouvoir séculaire et spritituel. Libre à l'interprétation historique de l'observateur de dire dans quelle mesure les vrais papes et empereurs ont été, eux aussi, des saltimbanques. ..." (Peter Lenk dans une interview (en allemand) avec Jasmin Hummel.

     

    « Bodensee : à 2 roues sur 3 pays Jour 4 : de Meersburg à Altenrhein et retour... »

  • Commentaires

    1
    MS
    Mardi 16 Août 2016 à 15:50

    Waouh! Belles photos, ça a l'air hyper sympa glasses

    2
    Mardi 16 Août 2016 à 19:44

    Merci MS; ce fut une belle journée, ensoleillée et pleine de couleurs. Constance mérite bien deux jours de visite. Il y a là sur ce circuit plein de choses qui te plairaient....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :