• Palenque

    Voilà, nous avons effectué près de 1000 km pour arriver à Palenque depuis Cancun. Le site, là aussi n'est pas fréquenté par les autocaristes. Les guides locaux sont disponibles en grand nombre à l'entrée.

    Palenque est une cité maya qui se situe dans l’État mexicain du Chiapas, près du fleuve Usumacinta. C’est l’un des sites les plus impressionnants de cette culture. Comparée aux autres cités mayas, elle est de taille moyenne mais elle se distingue néanmoins par son patrimoine architectural et sculptural. Seulement 10% de la surface a été fouillée pour l'instant.

    On estime que les Mayas fondent Lakam Ha au Préclassique vers 100 av. J.-C.. C’est alors un petit village principalement agricole, entouré de nombreuses sources et cours d’eau. Cette région fertile, bénéficiant d'une température moyenne de 26 °C et des précipitations les plus importantes du Mexique, permet probablement une agriculture dont les fruits dépassent les besoins des habitants, qui peuvent alors en faire le commerce. Les inscriptions indiquent que la ville proprement dite, naît au Ve siècle, sous l'égide de son premier Seigneur, K'uk B'alam (431).

    Le temple des inscriptions : Le Temple des inscriptions, conçu par K'inich Janaab' Pakal I comme son propre monument funéraire et achevé par son fils K'inich Kan Bahlam II, se dresse au sommet d'une pyramide à neuf degrés, haute de 20 m. On y accède par un escalier axial. Le temple était surmonté d'une crête faîtière qui a pratiquement entièrement disparu. Cinq portes s'ouvrent sur une salle rectangulaire qui communique avec trois pièces à l'arrière. (montée interdite)

    Depuis le temple, un escalier qui était dissimulé par une dalle tourne deux fois à angle droit et mène à une crypte située 22 m plus bas, un peu au-dessous du niveau du sol extérieur. Une grande dalle triangulaire fermait la crypte. Le long de l'escalier court un conduit en pierre reliant le temple à la crypte. 

    Situé au nord-est du Temple des Inscriptions sur une plate-forme de base trapézoïdale, le complexe connu sous le nom de «Palais» est le plus grand de Palenque. Les archéologues ne s'accordent pas sur sa destination: bien que certains, comme son nom peut le laisser penser, le considèrent comme un ensemble résidentiel, d'autres pensent plutôt qu'il s'agit d'un complexe administratif ou de bâtiments à vocation cérémonielle.

     

     

     

    K'inich Janaab' Pakal Ier (23 mars 603 - 28 août 683), aussi connu sous le nom de Pacal II et de Pacal le Grand, est le plus célèbre Ahau (souverain) de la cité-État maya de Palenque. Il monte sur le trône à l'âge de 12 ans le 29 juillet 615, et vit jusqu'à l'âge de 80 ans. Sa mère dirige la cité en attendant que son fils devienne adulte. Son nom signifie « Grand Soleil (K'inich) » - « Bouclier » (Pakal) - « rayonnant » (Janaab') en maya.

     

     

    Le Groupe de la Croix comporte le Temple de la Croix (ci-dessus), le Temple du soleil et le Temple de la Croix feuillue. Le nom du groupe lui vient du premier de ces trois édifices. Le Temple de la Croix lui-même tire son nom du motif central d'un panneau qui orne le mur du fond du sanctuaire. Les premiers explorateurs du site l'avaient pris - à tort - pour une croix. Le Groupe de la Croix est situé au sud-est du Palais, de l'autre côte de la rivière Otulum, au pied d'une colline appelée «El Mirador».

    Les trois temples, dressés sur des pyramides à degrés, sont groupés autour d'une place, an centre de laquelle se trouve une petite pyramide radiale. Chaque temple était couronné d'une crête faîtière ajourée (cresteria) ornée de stucs et peinte. Cette disposition en triade rappelle des modèles de l'Époque préclassique à Nakbe ou à El Mirador.

     

     

     

     

     

     

    Dernier coup d’œil sur ce beau site. Pour les amateurs qui n'auraient pas gravi assez d'escaliers, il reste à explorer la forêt environnante avec ses singes et ses perroquets...

     

     

    « UxmalCampeche »

  • Commentaires

    1
    JJ
    Lundi 29 Octobre à 17:32

    Je "prends" les singes ! Pour croiser leur regard.Peut-être échanger .....

    Quoi que....les perroquets et leur langage coloré?

    sarcastic

     

    2
    Lundi 29 Octobre à 19:51

    Ah, je retrouve JJ, ma lectrice assidue, j'en suis ravi. C'est un des aspects qui dysfonctionnait chez blogpost, pas de message, d'où mon retour chez eklablog. Pour Palenque, je n'ai pas pris le temps de voir la jungle et sa faune mais c'est vrai qu'elle est remarquable. Le site de Palenque est assez exceptionnel. Au plaisir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :