• paris street art la défense

    Nous démarrons la journée du vendredi par La Défense. 69 œuvres sont situées directement dans l'espace public. Une nouvelle chasse au trésor, chouette !
    Icare de Igor Mitoraj.

    paris street art la défense schnoebelen

    Pas d'attente à la Grande Arche, nous prenons l'ascenseur (pour 15€ / personne tout de même).

    paris street art la défense schnoebelen

    Le spectacle sur le parvis avant est grandiose mais limité sur les 3 autres côtés; par mesure de sécurité, les visiteurs sont loin des bords et la vue est donc plus réduite. Nous redescendons .

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    L'Araignée rouge d'Alexander Calder.

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    Ll'architecte Danois Johan Otto von Spreckelsen (professeur à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark, architecte inconnu à l'époque, sans agence ni associé, mais qui a séduit par sa forme fétiche sur laquelle il travaille depuis de nombreuses années, le cube ouvert pour former une grande arche).

    paris street art la défense schnoebelen

    La Fontaine Monumentale de Yaacov Agam.

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    Les Personnages Fantastiques de Joan Miro.

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelenUtsurohi de Aiko Miyawaki (au premier plan)

    paris street art la défense schnoebelen

    Le fameux pouce de César.

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    Après ces heures de marche, direction l'Opéra pour une belle visite.

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen

    paris street art la défense schnoebelen
    A la recherche d'une terrasse, nous finissons la journée à la Pyramide du Louvre pour un Spritz bien mérité !

    paris street art la défense schnoebelen


    3 commentaires
  • La "Haute Ecole des Arts de Mulhouse" représente le point de départ de ce long mur situé quai des pêcheurs à Mulhouse.

    Bien sûr, il évolue au fil des mois; d'ailleurs en ce moment il est plutôt triste les grandes fresques sont presque toutes recouvertes par de simples "signatures" quand elles ne tombent pas en miettes avec le revêtement mural.

    Voici donc un mix des clichés de cette année 2019 et de clichés de 2016 où les fresques étaient plus chouettes.

     

    Ensuite, direction l'hyper centre ville de Mulhouse; toutes les photos sont ici ! 

    Et les boîtes aux lettres mulhousiennes


    2 commentaires
  • street art mulhouse

    Après le quai des pêcheurs, direction l'hyper centre de Mulhouse.

    L'agglomération mulhousienne  a choisi Daniel Buren en 2005 pour habiller les deux lignes de tramway. Le créateur des fameuses colonnes parisiennes a ponctué les lignes avec des arches immenses de 7 mètres en acier, son oeuvre se nomme "Tram-Trame".

    street art mulhouse

    Les boîtes de C215 ont été dégradés  et il n'en reste plus grand chose aujourd'hui (photo de 2016). (les boîtes en 2016)

    street art mulhouse

    Le transformateur électrique situé Porte Haute a servi de support à une peinture murale signée Jean Linnhoff.

    Yves Carrey a collaboré avec trois autres artistes Véronique Werner, Joan et Jean Roy pour la réalisation de cette sculpture. Initialement présentés avec un loup, ces moutons rappelaient les nombreuses histoires et fables autour des loups. 

    Cette fresque réalisée par Daniel Dyminski rappelle que le bâtiment sur lequel elle est peinte fût jadis une école de chimie. Discipline importante naguère quand il s'agissait d'élaborer des teintures.

    Panneaux pour le MISE : Le Musée de l'Impression Sur Etoffes est un musée situé à Mulhouse. À la fois musée d’art décoratif, musée technique, musée d’histoire locale et musée de la mode, il a pour vocation de faire connaître l'impression textile.

    Jean Louis Toutain, Sans les petites roues, bronze (?? au toucher c'est pas ça !), rue des franciscains, 2000 

    street art mulhouse

    L'art éphémère et moqueur de Daniel Tiziani. (Schissdrack=merde)

    street art mulhouse

    street art mulhouse

     

    street art mulhouse

    Dans les rues de Mulhouse mais aussi de Rome, Barcelone ou Berlin, de curieux panneaux de signalisation ont fait leur apparition. On les doit à Clet Abraham, un artiste qui vit à Florence quand il ne parcourt pas l’Europe à la recherche de ses proies, des panneaux où exercer son art. Et qu'il signe simplement « Clet », son vrai prénom.

    street art mulhouse

    street art mulhouse

    street art mulhouse

    Le gang des tricoteuses ! En arrière plan : Livia De Poli, La licorne du Fayé, résine polyester 2009

    street art mulhouse

    L’artiste Sylvie Koechlin a créé une œuvre montrant d’Alfred Dreyfus (mulhousien) réhabilité, debout, fier et tranquille, la légion d’honneur épinglée à la poitrine. Accusé à tort en 1894 de trahison, le capitaine Dreyfus est envoyé au bagne en Guyane. Il se retrouve au cœur d'une crise politique majeure, sur fond d'antisémitisme, qui scinda la classe politique en deux camps. Après de nombreux rebondissements, dont la célèbre lettre "J'accuse" d'Emile Zola, Dreyfus est blanchi et réhabilité en 1906.

    street art mulhouse

    Le shopping ça rend dingue, semble dire l'oeuvre de Sébastien Haller. 

    Les premiers murs peints de la ville, ceux de l'hôtel de ville. Plus de 500 ans quand même !

    Fin août, début septembre, le jardin éphémère place de la Réunion.

    La pierre des "langues de vipères", des calomnieuses. Le Klapperstein est le nom de cette pierre utilisée comme supplice afin de punir les actes de diffamation commis sur les territoires de l'ancienne république de Mulhouse.

    Il se passe toujours quelque chose au Temple Saint Etienne ! 

    street art mulhouse

    street art mulhouse

    street art mulhouse
    Toutakou tu lèves le nez.

    Le MUR (Modulable Urbain Réactif), rue de la Moselle change d'aspect chaque mois. Un artiste est invité à prendre possession de cette partie de la rue pour réaliser une oeuvre éphémère. En voici 4 variations.

    street art mulhouseJean Linnhoff

    street art mulhouse

    Devant la Mairie. Clin d’œil au tour de France qui fait étape, encore une fois, à Mulhouse. La petite reine reste une bonne façon de visiter le centre ville de Mulhouse (ce qui n'est pas le cas de l'agglomération où la circulation en 2 roues est difficile quand elle n'est pas dangereuse. La chasse aux "fleurettes" (concours de fleurissement) et la volonté de freiner la vitesse des autos se fait au détriment des vélos....

    street art mulhouse

    L’œuvre de Renato Montanaro, située devant la mairie de Mulhouse, représente trois vaches monumentales en résine, trois fois plus grandes que la réalité. Une fois de plus, l’artiste mélange les genres, les images et les références. Ces trois vaches sont colorées, de bleu, de rouge et de jaune. Les trois points de suspension 2001. On trouve d'autres bestioles de l'artiste dans la cité.

    Retour chez nous...

    2 heures pour faire ce circuit à pied...

     Voir aussi le quai des pêcheurs; toutes les photos sont ici !

    Et les boîtes aux lettres mulhousiennes

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique