• Midyat

    Ce matin, un gros morceau au programme, le Tur Abdin, une région montagneuse du sud-est de la Turquie. Elle est aujourd'hui habitée en majorité par des Kurdes. Elle est un des foyers historiques des chrétiens syriaques orthodoxes. Pas mal de questions qd même au moment de prendre le volant, quel est l'état des routes en montagne, quelle est la durée des déplacements, y a-t-il les contrôles ?

    Midyat ( ܡܕܝܕ Mëḏyaḏ en syriaque, Midyat en turc) est un district de la province de Mardin. La population est principalement Syriaque. Située au centre d'une enclave chrétienne, la ville compte neuf églises syriaques orthodoxes.

    Midyat partie de la province de Mardin a un climat semi-aride avec des étés très chauds et secs et des hivers froids, humides, et parfois enneigées. Les températures en été augmentent généralement de 40 ° C à 50 ° C . Les chutes de neige sont assez fréquentes entre les mois de décembre et mars, neigeant pendant une semaine ou deux. 

    Midyat est le centre régional de commerce pour le district, et est l'une des plus grandes villes de la province de Mardin . De même qu'avec Mardin, la ville est connue pour ses objets d'artisanat syriaques tels que les tapis, les serviettes et autres articles en tissu. Plus spécifique à la ville est son artisanat d'argent syriaque appelé telkari, qui sont des ornements en filigrane fabriqués à la main.

     À l'est de la ville, il y a une cave qui produit du vin syriaque traditionnel: un vin originaire de la région. Un autre aliment de base sur le marché de Midyat est son boulgour , qui est un aliment de céréale dérivé du blé. Le tourisme à Midyat, pourtant éclipsé, peut être comparé à Mardin, est encore une partie importante de l'économie, ayant plusieurs hôtels de classe mondiale tels que les hôtels Schmayaa, Turabdin, Midyat et Kasr-i Nehroz.

    Certaines églises ont été abandonnées après l'émigration d'une grande partie de la population chrétienne à la suite du génocide assyrien, et il ne reste qu'environ soixante-dix familles chrétiennes.

     

    Midyat est un centre historique des Assyriens en Turquie, jusqu'au génocide syriaque en 1915. Au début du 20ème siècle, la population syriaque de la ville a commencé à diminuer progressivement par l'immigration, mais la communauté était encore très grande. Les Assyriens de Tur Abdin étaient la seule population significative de chrétiens en dehors d' Istanbul , jusqu'en 1979, quand la panique a rattrapé la ville : le maire, une figure syriaque majeure dans la ville de Kerboran, maintenant nommé Dargecit a été assassiné et remplacé par Représentant kurde.

     

     Les Syriaques jusque-là avaient le contrôle sur le gouvernement local, et pouvaient donc unifier et avoir le pouvoir en cas de menaces. Peu après la prise de contrôle, le Mhallami local et les Kurdes ont commencé à immigrer dans les zones traditionnellement syriaques, causant un déséquilibre démographique et, avec le début du conflit Turquie-PKK quelques années plus tard en 1984, ont porté un coup mortel à la communauté non seulement ici, mais dans tout le Tur Abdin . La population en 1975 de 50 000 Syriaques sont passés à 2000 à la fin du conflit en 1999. Maintenant seulement autour 3 à 5000 vivent dans Tur Abdin, les  autres ayant rejoint Istanbul. 

    midyat schnoebelen turquie 2017 tur abdin

    midyat schnoebelen turquie 2017 tur abdin

    Visite d'une maison bourgeoise transformée en musée.

    midyat schnoebelen turquie 2017

    midyat schnoebelen turquie 2017

    Petit échange avec des étudiants de Dyarbakir. 

    midyat schnoebelen turquie 2017

    midyat schnoebelen turquie 2017

    « Le circuit 2017Sanliurfa »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :