• Retour en Sicile, Selinunte.

    La Sicile, on y revient toujours, même 39 ans plus tard. Donc après la Sicile baroque , direction la Sicile antique au sud-ouest de l'île. Cap sur Sélinunte.

    On peut y aller en cinquecento ou à vélo mais il y a un aéroport à Palerme.

    Avant de descendre vers le sud, direction Cefalù qui se trouve à 98 km de l'aéroport, bien à l'abri de son rocher.

    Une petite averse a vidé la piazza del duomo préparée pour le tournage du 5e épisode d'Indiana Jones !

    Pour cette semaine, villégiature à Marinelle di Selinunte. 


    Le site archéologique se trouve à 5 minutes de là.

    Nous avons interrogé les temples de Sélinonte, leur silence avait plus de poids que bien des mots (Sartre)

    Vue sur le site depuis le balcon.

    Castelvetrano possède un petit bijou d’église arabo-normande du XIIe siècle. La petite église Santa Trinita di Delia est située à quatre kilomètres de Castelvetrano dans un ancien domaine agricole, un baglio, aujourd’hui transformé en hôtel de luxe. Fermée, il faut demander la clé pour effectuer la visite.

    Samedi, direction Segeste. 

    Le temple de Ségeste (ou temple de Héra) est un temple dorique, construit à partir de -425 en calcaire local, sur une colline, à l'extérieur de la ville antique. Son architecture est typique de la fin du Ve siècle av. J.-C. Il présente 6 colonnes en façade et 14 de côté, et mesure 23 × 58 m. Le soubassement est à trois degrés.

    Si certains ont pensé que l'absence d'aménagement intérieur ou de couverture de la cella pouvait s'expliquer par le manque de nécessité des Elymes d'un naos pour pratiquer leurs cultes et leurs sacrifices , il y a bien des indices pour supposer que le temple n'a jamais été achevé, probablement à cause des guerres : les colonnes n'ont jamais été cannelées et les blocs du soubassement ont encore leurs tenons de bardage non ravalés.

    De là, nous partons pour Erice. Là, bonne surprise, habituellement la cité baignée dans les brumes épaisses est aujourd'hui radieuse.

    Dans l'Antiquité, la ville était connue sous le nom d'Éryx. Selon la légende, elle aurait été fondée par le héros éponyme Éryx, fils d'Aphrodite et Boutès. La mythologie nous dit aussi que la fondation de la ville est liée à celle de Ségeste. En effet, c'est sous la pression d'un oracle déclarant qu'il faille sacrifier les jeunes filles pour apaiser le courroux des Dieux, que Laomédon, roi de Troie, exile l'une d'elles qui échoue en Sicile où elle enfante Aceste du dieu-fleuve local Crimissos. Aceste érige et nomme en l'hommage de sa mère la ville de Ségeste donc ; certaines versions suggèrent également qu'Aceste ait aussi fondé les villes d'Entella et d'Éryx selon le nom des sœurs de cette jeune fille troyenne. L'historien grec Thucydide nous apprend par la suite que la partie occidentale de la Sicile, alors considérée comme le territoire des Sicanes, est peuplée par des Troyens fuyant la prise de leur ville après la guerre de Troie qui se fondent avec les autochtones et forment alors le peuple des Élymes. Le sanctuaire, symbolisé par un temple dorique érigé au VIe ou Ve siècle, traverse ainsi l'Antiquité, jusqu'à ce que les chrétiens y bâtissent une basilique dédiée à la Madone. Les Romains, surtout, accordent beaucoup d'importance au culte de cette Vénus Érycine, mère et bienfaitrice d'Énée et protectrice des Romains face aux Carthaginois.

    Mardi, direction Mazara del Valo. Les activités économiques de la ville sont essentiellement la pêche, l'agriculture et l'industrie navale et alimentaire, en particulier celle du poisson. C'est un port de pêche très important en Italie, avec une flotte de 350 grands bateaux de pêche et environ 4 000 pêcheurs. Aujourd'hui, Mazara est le plus important port de pêche de toute l'Italie, qui emploie presque exclusivement de la main-d'œuvre nord-africaine. C'est la pêche qui entraîne toute l'économie locale.

    Les petites escapades depuis Selinunte.

     

    « En Alsace, autour d'ObernaiVerdun et les champs de bataille »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :