• Le lac de Constance en mars et en voiture

    En cette fin mars, le soleil a montré le bout de son nez. Le tour du lac de Constance (Bodensee) en voiture cette fois, avant la grande foule, est une bonne idée.

    On démarre par Reichenau, petite île plantée de vignes et de pommiers.

    Ce sera deux nuits à Constance sous l'œil de l'Imperia !

    Ensuite direction Stein-am-Rhein au bord du "petit lac" ou Untersee. Ici, nous sommes en Suisse.

    Et on arrive aux fameuses chutes du Rhin. 

    Les chutes du Rhin sont des chutes d'eau situées entre Neuhausen am Rheinfall (rive droite) et Flurlingen (rive gauche) en Suisse en aval de Schaffhouse. Elles sont classées parmi les plus grandes d'Europe, les plus grandes en volume d'eau déversé.

    Entre le lac de Constance et Bâle, là où le Rhin forme la frontière entre la Suisse et le land de Bade-Wurtemberg, le lit du fleuve s'est creusé dans les roches calcaires du Jura formant des rapides et des chutes.

    Sur le lac, on ne peut faire l'impasse d'une visite sur une autre île, celle de Mainau. 

    Le doux climat du lac de Constance est très propice au développement de palmiers et d'autres plantes méditerranéennes qui composent le parc du château et les jardins de l'île. En raison de cette richesse en plantes tropicales, l'île de Mainau est également appelée « l'île aux fleurs du lac de Constance » (die Blumeninsel im Bodensee). Le comte Lennart Bernadotte (propriétaire de l'île), disparu en 2004, aimait l'appeler « le bateau de fleurs » (Blumenschiff).

    Jour 3, on prend la route pour Lindau après un petit arrêt à Uberlingen.

    Sur le port, on apprécie la douceur et la vue sur les Alpes bavaroises.

    Arrivée à Bregenz, en Autriche cette fois pour 2 nuits.

    L'Opéra de plein air...

    Un petit arrêt à Altenrhein à la halle du marché conçue et élaborée par Friedensreich Hundertwasser. Les dômes en oignon doré, les couleurs vives, les lignes courbes, les fenêtres asymétriques, les sols inégaux, les allées ombragées et les jardins sur le toit sont les caractéristiques de l’architecture Hundertwasser. Dans sa conception, il voulait éliminer tout égalitarisme, stérilité et anonymat.

    Le lendemain, montée (en voiture cette fois !) jusqu'à Saint Gall en Suisse pour voir la belle bibliothèque et la vieille ville.

    Ca y est, c'est déjà le retour ; on reprend la même route : Autriche puis Allemagne. Encore 2 arrêts à Fridrichshafen et à Meersburg.

    « Le carnaval de Bâle

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :