• Jour 5 : de Lindau à Constance en passant par Rorschach

    Lindau se réveille et les cyclistes aussi.

    La tresse de Raiponce qui permet à la sorcière de grimper dans la tour (voir le conte de Grimm).

    Il est temps de prendre un bon petit dèj et de filer car la pluie arrive.

    Arrêt chocolat chaud et séchage au bistrot de la Halle.

    Un peu plus loin, à Rorschach, nouvel arrêt à la fondation Würth.

    La cantine de l'entreprise...ça laisse rêveur...

    On est bien en Suisse, le pays de la ponctualité, non ?

    Pause casse-croûte.

    Petit tour dans Arbon.

    Wouah, ça c'est du parking de gare !

    Portion de piste avec de belles demeures et de magnifiques immeubles.

    Il y en a même ici !

    Ça y est c'est fini, arrivée à Constance; il n'y a plus qu'à vider les sacoches et aller rendre les vélos.

    On traverse une dernière fois le Rhin, à pied.

    Près de l'hôtel, un beau nid !

     

     

    « Jour 3 : de Radolfzell à MeersburgJeu de piste avec C215 »

  • Commentaires

    1
    JJ
    Mardi 30 Août 2016 à 22:55

    Grâce Elégance

    Un plaisir de  yeuter  ces créations...

    les doigts frétillent!

     

    Oup's!

    ai-je rêvé ou...des ouvrages ont-ils pris la poudre d'escampette?

     

     

    2
    Mercredi 31 Août 2016 à 07:27

    La fondation Würth est magnifiquement située et les œuvres sont ainsi mises en valeur.
    Pour la poudre d'escampette, je ne vois pas ce qui manque... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :